Linder au Musée d'Art Moderne

 

A travers ses collages, ses photomontages ou ses créations vestimentaires et musicales, Linder Sterling, dite Linder, proclame le droit des femmes à n’être ni des mamans, ni des putains. Le droit de ne pas rentrer dans un moule –et de ne pas en utiliser !-. Le droit d’être comme les créatures qu'elle fabrique : un assemblage d’éléments hétéroclites et disparates, pas toujours joli, tout simplement humain. Les 200 œuvres exposées dans la première rétrospective française intitulée Femme / Objet organisée par le Musée d'Art Moderne sont à l’image du mouvement musical auquel appartient l’artiste britannique : punk. Contestataires et immédiatement compréhensibles, elles s’élèvent, de façon brute et spontanée, contre les valeurs établies. Et, comme les notes où il fait bon secouer corps et cheveux en s’affranchissant de tout diktats -qu'ils découlent du regard des autres ou de notre propre censure- pour s’abandonner sans retenue, elles sont libératrices.

1 février - 21 avril 2013, Femme / ObjetMusée d'Art Moderne, 11 av. du Président Wilson - 75116 Paris, Métro : Alma-Marceau.

 

 

 

Texte : Victoire Chapellier