Adrian Paci et Laure Albin Guillot au Jeu de Paume

 

Après un mois de fermeture, le Jeu de Paume rouvre ses portes avec deux expositions : Vies en transit, première rétrospective francaise consacrée à Adrian Paci et Laure Albin Guillot, l’enjeu classique. Un siècle et demi sépare ces deux artistes. L’ainée s'adonne aux portraits, aux nus et crée la rupture avec ses micrographies décoratives, photographies de préparations microscopiques qui firent sa renommée en 1931. Elle est nette et précise. Le cadet, lui, s'intéresse à l'entre deux. Se situant à l'intersection de plusieurs cultures - il est né en Albanie mais fuit en Italie en 1997- et de plusieurs media - il passe de la peinture à la vidéo - Adrian Paci se passionne pour la croisée des chemins. Son oeuvre, qui traite entre autres de l'exil et de la mémoire, est à la frontière de son vécu et de l'histoire collective, de la réalité et de la fiction. Deux artistes à découvrir pour voyager simultanément dans le temps et dans l’espace !

26 avril - 12 mai 2013, Vies en transit et Laure Albin Guillot, l'enjeu classique, Jeu de Paume, 1 place de la concorde - 75008 Paris, Métro : Concorde. 

 

 

 

 

Texte : Victoire Chapellier