Itinerrances de Ferrante Ferranti à la Maison Européenne de la Photographie

Animé par une passion pour l’Antiquité, les ruines, les lieux sacrés et la lumière, le photographe français Ferrante Ferranti parcourt le monde depuis plus de trente ans. Cependant, le but de ses « Itinerrances » n’est pas de traquer la réalité mais de la laisser s’offrir à lui. Convaincu que la lumière transfigure la matière, il attend par exemple de longues heures avant de capter la seconde unique où un rayon de soleil donnera vie à l’immobile. Ainsi, de l’absence surgit la présence : une statue depuis longtemps paralysée rayonne miraculeusement, le temps d’un instant. Dans ce monde de pierre où règne l’immobilité, la présence humaine est inattendue, presque épiphanique comme le montre le cliché quasi biblique la Palmeraie de Tozeur. « Parfois (…) il arrive que le monde se livre et qu’il suffise de laisser couler la lumière sur le film sensible ». On pourrait ajouter que le monde se livre à ceux qui savent l'observer...

 

Du 26 juin au 15 septembre 2013, Itinerrances de Ferrante Ferranti - Maison Européenne de la Photographie, 5-7 Rue de Fourcy, 75004 Paris - Metro : Saint-Paul

 



 

Texte : Anna Bogdanoff