N°5 - Tirage 1 : Kim Chapiron

N°5 - Tirage 1 : Kim Chapiron

Tirage photographique numéroté et signé de Kim Chapiron, 18 x 24 cm, 350 exemplaires. En exclusivité dans Wombat N°5.

Le Burning Man Festival

Depuis 1990, des hommes et des femmes, toujours plus nombreux, viennent chaque année vivre une semaine d’utopie régie par les valeurs qui leur ressemblent dans une ville éphémère située dans le désert de Black Rock, au coeur du Nevada. La vie en communauté, le don, le refus des lois du marché mais aussi l’expression personnelle, la créativité, la fantaisie et la joie de vivre sont de mise.
Des villages et des camps à thèmes aux constructions excentriques bordent la “playa” où sont installées les oeuvres d’art des participants qui rivalisent d’inventivité. Les lettres géantes du mot “believe” avoisinent ainsi une femme en résille de métal, bras tendus vers le ciel, et un animal, loup hurlant sa joie païenne aux astres. Des vélos circulent ainsi que quelques véhicules mutants, mi bateau-mi piano et autres bestioles à roues.
Il n’y a pas de commerce à Black Rock City, la communauté doit être auto-suffisante. Le Midnight moon circule, cette liqueur ancestrale de la région des Appalaches à base de sucre et de maïs longtemps produite à lumière de la lune pour éviter une rencontre fâcheuse avec les autorités.
En 2013, le Burning Man Festival a rassemblé 60 000 personnes venues expérimenter la liberté en toute autonomie. Elles sont reparties sans laisser de trace après la crémation festive d’un mannequin, tradition initiée par Larry Harvey qui a donné son nom à cette manifestation aussi artistique que festive.

Photo prise par Kim Chapiron entre le 26 aout et le 1 septembre 2013, à cinq heures du matin, sur la playa du Burning Man festival, dans le désert de Black Rock au Nevada.

Pour recevoir ce tirage photographique, commandez Wombat N°5.