Portfolio No. 32 : Camera Work

Camera Work, portfolio de 10 images dans le coffret Wombat No. 32.

Un trimestriel photographique parait de 1903 à 1917 sous la forme de 50 numéros tirés à 1000 exemplaires. Véritable plateforme de débat, il est dédié aux activités du groupe de photographes américains de la Photo-Secession, mouvement fondé en 1902 par Stieglitz dont l’objet est la reconnaissance de la photographie comme moyen d’expression personnelle et plastique. Durant 15 ans, Camera Work promeut non seulement les photographes amateurs mais aussi les travaux d’art moderne d’artistes européens à l’époque encore méconnus, comme Henri Matisse (1869-1954) ou Auguste Rodin (1840-1917).

Si cette revue glorifie la photographie, elle exalte également l’art de l’édition. Arborant un grain et des contrastes proches du dessin, les reproductions de photographies de Camera Work sont d’une remarquable exécution. De la couverture à la typographie, soigneusement dessinées par le photographe Edward Steichen (1879-1973), Stieglitz ne recule devant rien pour parfaire l’élégance de la revue : couverture de pure chiffon vert, impressions sur papier Japon presque transparent, et reproductions contrecollées à la main. Chaque image est photogravée artisanalement dans les ateliers d’imprimerie new yorkais à partir des négatifs originaux, que Stieglitz et les photographes eux-mêmes supervisent scrupuleusement.

En 1917, les difficultés financières dues aux coûts élevés de production, les multiples retards de publications, la chute libre des abonnements et la Seconde Guerre mondiale forcent Stieglitz à stopper Camera Work. Aujourd’hui la collection complète représente un projet unique de conservation artistique de clichés photographiques, évaluée jusqu’à 90 000 dollars.

Pour recevoir ce portfolio, commandez le coffret Wombat No. 32. 

← Article précédent Article suivant →