Stanley Greene

Stanley Greene

Né le 14 février 1949 (New York, États-Unis). Décédé le 19 mai 2017 (Paris, France)

Formation : Stanley Greene débute la photographie à 11 ans. Engagé, militant contre la guerre du Vietnam, il devient l’assistant du photographe William Eugene Smith au début des années 1970. Il rejoint l’Agence VU’ en 1991. En 2007, il participe à la création de l’agence NOOR.

Esthétique : L’œuvre de Stanley Greene est sans concession, sincère et marquante. Depuis ses premiers clichés bruts de la scène punk à San Francisco dans les années 70, en passant par la chute du mur de Berlin en 1989 qui lance sa carrière de photographe de guerre, il n’a eu de cesse de « révéler les vérités cachées ». Grand reporter de guerre, il capture la réalité la plus sombre de régions et pays déchirés par les conflits comme le Cachemire, le Haut-Karabagh, le Liban, l’Irak, la Somalie, le Rwanda, et particulièrement les anciennes républiques soviétiques comme la Tchétchénie.

Influences : William Eugene Smith, Richard Avedon, Don McCullin, Gordon Parks, Roy DeCarava, la peinture et la musique.

Actualité 2018 : Création d’une Fondation Stanley Greene par l’agence NOOR, courant 2018. Exposition “Polka 10 ans” à la galerie Polka du 10 novembre 2017 au 20 janvier 2018.

Découvrez, Grozny, Tchétchénie, 2001, le tirage de Stanley Greene dans le coffret Wombat N°31.

Credit photo : Stanley Greene, 2010. Jérôme Bonnet pour Liberation / Modds